Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des archéologues israéliens ont découvert à Arsouf (nord de Tel Aviv) un pot de céramique contenant 108 pièces d'or datant des croisades. Le trésor était enterré dans les ruines d'un ancien château médiéval qui a été le théâtre d'une bataille entre Saladin et Richard Coeur-de-Lion.

"C'est une découverte peu commune. Nous n'avons pas beaucoup de pièces d'or utilisées par les croisés", a dit Oren Tal, professeur à l'université de Tel Aviv, qui a dirigé les fouilles.

Le site d'Arsouf a été le théâtre en septembre 1191 d'une victoire du roi d'Angleterre Richard Coeur-de-Lion sur l'émir Saladin.

En 1265, les musulmans conduits par le sultan mamelouk Baybars revenaient pour assiéger la ville. Au bout de quarante jours, la brèche ouverte dans les murailles, les combattants chrétiens durent se réfugier dans la forteresse défendue par les chevaliers hospitaliers de Saint-Jean.

Château rasé

Les croisés finalement vaincus, les musulmans rasèrent entièrement les murailles et le château. Cette destruction fut si complète que le site n'a jamais été repeuplé depuis lors. Des fouilles y ont été lancées en 1996.

Les pièces d'or retrouvées pèsent au total 400 grammes. Certaines ont été frappées au XIe siècle en Egypte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS