Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un troupeau de dix baleines s'est échoué lundi matin sur la plage de Calais, dans le nord de la France a rapporté un correspondant de l'AFP. Sept d'entre elles n'ont pas survécu.

"Ce troupeau était en migration pélagique vers les îles Féroé, pour se reproduire et s'alimenter", a indiqué Jacky Karpouzopoulos du centre de recherche sur les mammifères marins de La Rochelle. "Il est possible qu'il s'agisse d'un échouage familial volontaire, dans le cas où le mâle dominant (est) mort en mer. Le reste de la famille l'aurait alors accompagné".

Six des cétacés, de type globicéphale noir, étaient déjà morts lorsqu'ils ont été découverts. Parmi eux figuraient un mâle dominant de 4,50 m de long et une femelle de grande taille. Une autopsie devrait être pratiquée pour déterminer les causes de leur mort.

Un septième, également femelle, a succombé lors d'une opération de remise à l'eau menée dans la journée par les services de la ville, aidés des pompiers et de membres de la Ligue de protection des animaux.

Les trois derniers cétacés, une autre femelle et deux baleineaux, ont pu reprendre la mer avec la marée haute, apparemment sans encombres. Les secouristes, qui ont vérifié au large s'ils ne se trouvaient pas sur le chenal emprunté par les ferries, ont perdu leur trace.

La présence de mammifères marins dans le détroit du Pas-de-Calais, qui sépare l'Europe continentale de l'Angleterre, n'est pas rare, selon un sauveteur en mer de Calais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS