Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le suspect voulait commettre un attentat à la tour de Pise (archives).

KEYSTONE/AP/FABIO MUZZI

(sda-ats)

Les autorités italiennes ont ordonné vendredi l'expulsion d'un Tunisien suspecté d'avoir eu l'intention de commettre un attentat à la tour de Pise. Après les attaques en France et en Belgique, les craintes de terrorisme par un "loup solitaire" grandissent en Italie.

L'homme de 26 ans a été arrêté jeudi après avoir posté des messages sur les réseaux sociaux félicitant les auteurs des attaques djihadistes en Europe. Il expliquait qu'il allait commettre un attentat à la tour de Pise, selon des médias locaux.

Son ordre d'expulsion a été signé vendredi par un juge, selon la police, qui a indiqué qu'il existait "des preuves que le Tunisien s'était rapproché de l'extrémisme djihadiste et de l'EI".

Ces dernières semaines, une série de djihadistes présumés ont été expulsés d'Italie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS