Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'universitaire Abdel Rahim al-Kib a été élu lundi soir Premier ministre du gouvernement de transition en Libye, au dernier jour de la mission de l'OTAN. Le chef de l'Alliance atlantique Anders Fogh Rasmussen a effectué lundi une visite surprise à Tripoli.

M. al-Kib, originaire de Tripoli, a été élu au premier tour parmi cinq candidats après avoir recueilli 26 voix sur 51 votants du Conseil national de transition (CNT), selon un journaliste de l'AFP sur place.

Le chef de l'exécutif précédent, Mahmoud Jibril, n'avait pas souhaité se présenter. Le président du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, étant le premier à déposer son bulletin dans l'urne.

Des élections constituantes doivent avoir lieu parallèlement dans un délai de huit mois maximum, suivies d'élections générales un an après au plus tard.

Visite à Tripoli

De son côté, M. Rasmussen a effectué une visite de quelques heures à Tripoli - la première visite en Libye d'un secrétaire général de l'Otan.

"A minuit ce soir, un chapitre de l'histoire de l'Otan, courronné de succès, va s'achever. Mais vous devez commencer à écrire un nouveau chapitre de l'histoire de la Libye", a lancé M. Rasmussen lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Abdeljalil.

Le voyage a eu lieu trois jours après la confirmation par l'Otan de la fin de l'opération "Protecteur unifié" à laquelle avaient participé 28 pays.

ATS