Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Un Fribourgeois de 81 ans aimant boire de l'urine a été condamné pour actes d'ordre sexuel avec un enfant. Le Tribunal cantonal a entièrement confirmé le jugement de première instance.
Cet octogénaire écope de 18 mois de prison avec trois ans de sursis. Il était accusé d'avoir eu ces pratiques scabreuses à l'encontre de ses deux petits-neveux. Il a admis, en première instance déjà, avoir bu à la source l'urine de l'un des deux garçons.
Il a en revanche contesté avoir pratiqué une fellation sur le frère jumeau alors que celui-ci était âgé de 14 ans. D'où la procédure devant le Tribunal cantonal.
Le président du tribunal a souligné la constance et le courage dont a fait preuve le plaignant. Il a su surmonter sa crainte alors qu'il savait qu'il allait provoquer une "séisme familial". Il l'a fait sans haine, allant au contraire jusqu'à mentionner des qualités du grand-oncle.
C'est avec un calme parfait qu'il a accueilli l'énoncé du jugement. Sa proche famille, présente dans la salle, n'a pas caché son émotion et son père n'a pas pu réprimer ses larmes.
L'accusé n'a pas nié ses penchants urophiles, mais en a contesté toute connotation sexuelle. Lors des plaidoiries, en évoquant les faits admis à l'encontre d'un des deux frères entre 1996 et 1998, son avocat a expliqué qu'"il s'est simplement mis à genoux pour recevoir son urine".
L'accusation a rappelé que l'épouse du prévenu avait reconnu au cours de la procédure que son mari avait ce genre de pratique avec elle et que son effet sur sa libido était "foudroyant".
Pour son dernier mot, l'accusé a exprimé son regret d'avoir "détruit une famille". Il a également expliqué l'origine de ses pratiques urophiles: il avait lu dans un grand quotidien que boire de l'urine était bon pour la santé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS