Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'était pas clair si l'attaque d'un village du nord-est du Nigeria était l'oeuvre de membres du groupe islamiste Boko Haram ou du mouvement Etat islamique en Afrique de l'Ouest (archives).

KEYSTONE/AP/JOSSY OLA

(sda-ats)

Dix-neuf personnes ont été tuées dimanche dans une attaque contre un village du nord-est du Nigeria, a-t-on appris auprès d'un survivant. Un travailleur humanitaire s'exprimant sous couvert d'anonymat a lui fait état d'un bilan beaucoup plus lourd de 63 morts.

L'attaque s'est produite dans la nuit de samedi à dimanche, vers 02h00 du matin, dans le village de Mailari, dans l'Etat de Borno. Abatcha Umar, qui a survécu à l'attaque, a ajouté qu'il n'avait pas pu déterminer si les assaillants étaient des membres du groupe islamiste Boko Haram ou du mouvement Etat islamique en Afrique de l'Ouest.

Il a ajouté que des islamistes armés avaient été repérés au cours de la semaine passée dans les environs du village et que l'alerte avait été donnée aux soldats stationnés dans la ville voisine de Gudumbali. Aucune action n'a été entreprise, a-t-il poursuivi.

Plusieurs centaines de personnes vivant dans ce secteur ont fui leurs villages et se sont réfugiés dans un camp, a précisé pour sa part le travailleur humanitaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS