Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des vandales ont attaqué un zoo australien, tuant neuf oiseaux rares et ouvrant de nombreuses cages. Une soixantaine d'animaux qui se sont échappés n'avaient toujours pas été repris samedi en fin de journée.

Cinq quolls, un félin carnivore australien, et trois perroquets d'espèces menacées figurent parmi les animaux échappés de ce zoo de Tasmanie spécialisé dans la protection des espèces en voie de disparition.

Vendredi matin en ouvrant le zoo, son directeur Dick Warren a trouvé les neuf oiseaux tués, dont la tête avait été soit écrasée, soit arrachée. Les cages avaient été ouvertes et les oiseaux et les animaux s'étaient échappés, a-t-il expliqué à la télévision ABC.

Diables de Tasmanie saufs

"Nous avons perdu une bonne partie de notre programme d'élevage d'espèces en voie de disparition", a-t-il ajouté, se félicitant toutefois que les vandales, qui ont utilisé des scies électriques volées dans le zoo, n'aient pas eu le temps de s'attaquer aux cages des diables de Tasmanie.

Cette espèce est maintenant quasiment éteinte dans la nature, décimée par une épidémie. "Si les diables avaient été relâchés comme l'ont été les oiseaux, cela revenait à les condamner à mort car ils auraient probablement contracté la maladie", a ajouté M. Warren.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS