Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'église catholique Sainte Rose de Lima de la ville de Newtown, où se recueillaient des centaines de fidèles à la mémoire des personnes tuées dans la fusillade de vendredi, a été évacuée, a indiqué une source policière. La police ciblait apparemment une maison située juste à côté.

Un périmètre de sécurité a été installé autour de l'église, où s'était déja tenue vendredi l'une des premières cérémonies pour les victimes.

Par ailleurs, la tuerie de Newtown a relancé le débat sur les armes aux Etats-Unis. Les associations et politiciens qui militent pour un durcissement de la législation sur les armes sont sur le devant de la scène. Dans la petite ville, les services religieux à la mémoire des victimes se sont succédés.

La sénatrice démocrate Dianne Feinstein a indiqué dimanche dans une interview à la chaîne NBC qu'elle allait proposer une loi pour bannir les fusils d'assaut dès l'entrée en fonction du nouveau Congrès début janvier.

Dans un Congrès plus divisé que jamais, il faudra que les chefs des deux partis, démocrate et républicain, appuient cette proposition de loi pour qu'elle puisse être adoptée.

Favorables aux armes

Le tueur Adam Lanza s'est servi d'un fusil d'assaut pour tirer à travers une porte de l'école, ce qui lui a permis de pénétrer dans l'établissement après avoir tué sa mère. Douze fillettes et huit garçons âgés de six et sept ans et six femmes sont tombés vendredi sous ses balles dans l'école primaire Sandy Hook avant qu'il ne retourne son arme contre lui.

Alors que les armes à feu tuent chaque année 31'000 personnes aux Etats-Unis, 68% des Américains auraient une opinion favorable sur la NRA, selon un sondage Reuters/Ipsos réalisé en avril.

Visite présidentielle

Barack Obama devait se rendre dimanche à Newtown, où les églises ont accueilli toute la journée de très nombreux fidèles, unis dans la peine et le désarroi.

Des services religieux étaient prévus un peu partout dans la petite ville traumatisée, où de nombreux coins de rue ont été transformés en mémorial improvisé, avec bougies, mots de réconfort, ballons blancs et peluches.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS