Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les soldats américains combattent depuis 17 ans, sans grand succès, les talibans afghans (archives).

KEYSTONE/AP/RAUMAT GUL

(sda-ats)

L'émissaire des Etats-Unis pour l'Asie du Sud Alice Wells a rencontré des responsables des talibans afghans au Qatar pour évoquer un processus de paix en Afghanistan, rapporte jeudi le Wall Street Journal. Washington est embourbé dans le conflit afghan depuis 17 ans.

Un membre de la direction des talibans a confirmé que des représentants du groupe insurgé avaient rencontré des responsables américains lundi à Doha. Il n'a pas cité le nom de l'émissaire américaine, Alice Wells, mais a dit qu'une femme faisait partie de la délégation américaine.

Selon lui, cette première série de discussions visait avant tout à instaurer un climat de confiance entre les deux parties. Une prochaine réunion pourrait avoir lieu dès le 31 juillet et sera "plus importante", a-t-il estimé.

"Toutes les voies" sont possibles

Le département d'Etat américain a de son côté confirmé que Mme Wells s'était rendue cette semaine à Doha, où elle a rencontré des membres du gouvernement du Qatar "pour discuter des avancées récentes vers un processus de paix dirigé par les Afghans". "Elle a eu de bonnes réunions", avait indiqué mardi la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert.

"Les Etats-Unis explorent toutes les voies pour promouvoir un processus de paix en coordination étroite avec le gouvernement afghan", s'est borné à dire un responsable du département. "Toute négociation sur l'avenir politique de l'Afghanistan devra se dérouler entre les talibans et le gouvernement afghan", a-t-il ajouté.

Les talibans ont ouvert un bureau au Qatar en juin 2013 pour y mener des négociations discrètes avec les Etats-Unis. Si l'initiative avait, à l'époque, pris fin un mois plus tard, ce bureau existe toujours.

En mars, les talibans avaient appelé les Américains à "discuter directement" avec leurs représentants à Doha pour mettre fin au plus long conflit de l'histoire des Etats-Unis, tentant au passage de court-circuiter le gouvernement afghan, qu'ils jugent illégitime.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS