Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Etats-Unis ont écarté une "menace" visant le pape François, a affirmé dimanche un élu américain, sans donner de précisions. Le souverain pontife doit se rendre dans le pays plus tard au mois de septembre.

"Nous surveillons de très près les menaces contre le pape", a déclaré sur la chaîne de télévision ABC le président de la commission de sécurité intérieure à la chambre des représentants, Michael McCaul.

"C'est un homme plein de compassion. Il aime bien aller auprès des gens", a dit l'élu, ajoutant: "Cela s'accompagne d'un grand risque sécuritaire".

Washington, New York et Philadelphie

M. McCaul a indiqué qu'il avait pris connaissance de la menace écartée au cours d'une réunion avec l'US Secret Service. L'agence gouvernementale chargée, entre autres, de la protection des dirigeants américains et de certaines personnalités en déplacement dans le pays.

Le pape François doit se rendre aux Etats-Unis le 22 septembre. La visite le conduira dans les villes de Washington, New York et Philadelphie.

"Nous allons assurer sa protection en y mettant tous beaucoup d'applications", a assuré M. McCaul.

ATS