Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché la 72e pole position de sa carrière - la 11e de l'année - au GP des Etats-Unis, où il pourrait cueillir dimanche son quatrième titre mondial de Formule 1.

Auteur du meilleur temps des trois séances d'essais libres, le Britannique a également dominé les débats en qualifications à Austin. Il a battu de 239 millièmes de seconde son dauphin au classement des pilotes, le quadruple champion du monde allemand Sebastian Vettel (Ferrari/2e), qu'il devance de 59 points au championnat. Valtteri Bottas (Mercedes/3e), qui a concédé 460 millièmes à son coéquipier, partage la deuxième ligne avec l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull).

Les monoplaces Sauber ont une nouvelle fois été éliminées dès la première partie des qualifications. Le Suédois Marcus Ericsson (16e temps en Q1) a manqué de 7 millièmes seulement la 15e place disponible en Q2, obtenue par le Genevois à licence française Sébastien Grosjean. Il profite des pénalités écopées par quatre pilotes pour figurer en 13e position sur la grille. Pascal Wehrlein a quant à lui signé le 19e temps, synonyme de 16e place sur la grille dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS