Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La suspecte cachait les cadavres de ses enfants dans le sauna.

KEYSTONE/EPA DPA/DANIEL KARMANN

(sda-ats)

Une mère de 45 ans a reconnu mardi au premier jour de son procès en Allemagne avoir tué plusieurs de ses enfants nouveau-nés en les étouffant. Au total, les cadavres de huit nourrissons ont été retrouvés chez elle en novembre.

L'avocat de l'accusée a expliqué devant une cour de Cobourg qu'elle ne se souvenait plus combien elle en avait tué. "Cela peut avoir été deux, trois ou quatre", a-t-il déclaré. La femme doit répondre de quatre meurtres de nouveau-nés.

Elle n'est poursuivie que pour quatre meurtres. Un cas, serait une fausse couche et dans trois autres cas, l'état des cadavres n'a pas permis de déterminer si les enfants étaient vivants à leur naissance.

Son mari dont elle était séparée, 55 ans, est également assis sur le banc des accusés. Il doit répondre de complicité de meurtre. Un meurtre est passible de 15 ans de prison en Allemagne.

Elle accouchait seule

Selon l'acte d'accusation, la femme de 45 ans s'est retrouvée enceinte huit fois entre 2003 et 2013. Elle a mis au monde huit enfants, dans sa cuisine ou sa salle de séjour, sans la moindre assistance médicale et en l'absence de son mari.

Ce dernier, qui n'ignorait rien des grossesses de sa femme, était d'accord pour les tuer et acceptait que son épouse cache ensuite les cadavres dans le sauna de leur logement, selon l'accusation.

Dès qu'elle remarquait que le nouveau-né se mettait à crier, elle "prenait une serviette et la pressait sur le nez et la bouche de l'enfant jusqu'à ce qu'il étouffe et cesse de crier", ajoute le parquet.

Le couple a eu trois autres enfants et chacun deux autres d'une précédente union. Personne dans le village de 2800 habitants, où ils vivaient, ne semble avoir remarqué les grossesses régulières de la suspecte.

Une voisine avait découvert un premier cadavre de nourrisson, alors que l'accusée avait déménagé quelques semaines plus tôt pour emménager avec son nouveau compagnon. La police avait ensuite découvert les autres cadavres dans des sacs en plastique ou des linges.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS