Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une version antérieure et controversée de la célèbre Joconde de Léonard de Vinci a été présentée jeudi à Genève par la Mona Lisa Foundation, dont le siège est à Zurich. Le tableau avait été conservé pendant une quarantaine d'années dans un coffre en Suisse.

Il a été présenté au cours d'une conférence de presse organisée dans un palace de la ville et devant plus d'une centaine de journalistes et cameramen. Il représente une "Mona Lisa" plus jeune que celle accrochée au Musée du Louvre. Peint 10 ans avant la Joconde par Léonard de Vinci, le tableau représente la même femme, mais avec 10 ans de moins.

A l'appui de ses dires, la Fondation indique avoir rassemblé les "preuves historiques, comparatives et scientifiques qui démontrent qu'il y a toujours eu deux portraits de la Mona Lisa par Léonard de Vinci, 'la version antérieure' et 'La Joconde'". Elle a publié le même jour un livre de 320 pages, intitulé "Mona Lisa, la version antérieure", rassemblant les preuves, selon ses auteurs, que cette version antérieure a bien été peinte par le Maître.

Dans un coffre en Suisse

Le tableau appartient aujourd'hui à un consortium international, dont les membres veulent rester anonymes. Il est présidé par David Feldman, un commissaire priseur. Le consortium a acheté le tableau en 2003 aux héritiers d'Elisabeth Meyer, compagne du collectionneur d'art Henry Pulitzer, lointain cousin de Joseph Pulitzer, créateur du prix éponyme.

Henry Pulitzer a acheté le tableau en 1962, après avoir vendu de nombreux biens mobiliers et immobiliers pour se l'offrir, puis il l'a déposé dans un coffre-fort en Suisse. A sa mort, en 1979, il a légué le tableau à sa compagne Elisabeth Meyer, le consortium l'a acquis après la mort de cette dernière.

Pas toutes les caractéristiques

La Fondation a invité tous les experts de Léonard de Vinci à venir voir le tableau, notamment ceux qui doutent du fait qu'il soit l'auteur de cette Mona Lisa, comme le professeur émérite d'Oxford Martin Kemp. Il a indiqué que les images de ce tableau produites par infrarouge et par rayons X "ne comportaient pas toutes les caractéristiques des tableaux identifiés de Leonardo".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS