Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une banque attaquée à l'explosif et à l'arme de guerre: 2 blessés

Aulnay-sous-Bois - Deux employés de banque ont été blessés, dont un grièvement, mardi dans l'attaque à l'arme de guerre et à l'explosif d'un distributeur d'une agence BNP-Paribas en banlieue parisienne. Le ministre de l'intérieur Brice Hortefeux s'est engagé à arrêter les auteurs de l'attaque.
Selon BNP-Paribas, l'attaque est survenue vers 15H20 dans son agence d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, quand deux salariés de la banque chargeaient des billets dans le distributeur depuis le local technique prévu à cet effet situé derrière l'automate.
Pour faire main basse sur le contenu de l'appareil, les quatre malfaiteurs ont alors usé d'un explosif, dont la nature n'a pas été précisée. C'est le souffle de l'explosion qui serait à l'origine des blessures.
A l'arrivée d'une brigade anti-criminalité (BAC), les assaillants ont ouvert le feu avec une Kalachnikov AK47 et un pistolet automatique pour couvrir leur fuite, selon la préfecture. Aucun des policiers présents n'a été blessé, même si leur voiture a été atteinte par les balles.
Les quatre malfaiteurs ont pris la fuite sur deux scooters. Leur piste s'est perdue porte de Pantin quand ils ont disparu sur l'autoroute A1, selon une source proche de l'enquête. BNP-Paribas et les autorités n'ont pas précisé si le contenu du bancomat avait été volé.
Brice Hortefeux, qui s'est rendu dans la soirée sur les lieux du braquage, a assuré que "tous les moyens nécessaires, y compris aérien, ont été mobilisés" afin de retrouver les malfaiteurs.
Depuis deux ans, les agences bancaires d'Ile-de-France sont la cible d'attaques de distributeurs à l'explosif ou à la voiture bélier, même si leur rythme avait semblé baisser depuis quelques mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.