Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une BCE plus pessimiste sur la croissance maintient ses taux

La Banque centrale européenne (BCE) se montre plus pessimiste concernant la croissance en zone euro, l'an prochain. L'institut monétaire laisse, du reste, ses taux d'intérêt inchangés.

Alors que la région est entrée en récession au troisième trimestre, la BCE prévoit désormais un recul de son produit intérieur brut (PIB) de 0,3% en 2013, alors qu'en septembre elle escomptait encore une croissance de 0,5%.

Pour cette année, l'institution de Francfort a aussi révisé à la baisse sa prévision de contraction du PIB, à -0,5% contre -0,4% précédemment, Pour 2014, elle table sur une fourchette large allant de +0,2% à +2,2% (+1,2% en moyenne), signe que l'incertitude sur l'avenir prédomine.

Lors de sa conférence de presse mensuelle jeudi, son président, Mario Draghi, a répété s'attendre à ce que la zone euro ne commence à se remettre de la crise que graduellement et pas avant la seconde moitié de 2013.

Ce pessimisme, couplé avec une révision à la baisse de ses prévisions d'inflation (...), "auraient pu être une invitation idéale à une nouvelle baisse de taux", commente Carsten Brzeski.

Eventuelle amélioration de la situation.

Certains gouverneurs l'ont même réclamée, a laissé entendre M. Draghi. Mais, "au final, le consensus qui a prévalu a été de laisser les taux inchangés", a-t-il ajouté. Soit à 0,75% pour le principal taux directeur, son plus bas niveau historique auquel il stationne depuis juillet.

Face aux perspectives moroses et à un chômage record en zone euro, l'Italien a en outre évoqué des "signaux contradictoires" pouvant présager d'uneéventuelle amélioration de la situation.

En l'occurrence, des marchés apaisés depuis qu'il a affirmé cet été que la BCE ferait tout ce qui est en son pouvoir pour préserver l'intégrité de la zone euro, des taux d'emprunt en recul pour les pays en difficulté ainsi que la hausse de certains indicateurs du moral des ménages (en Italie, en Allemagne et en France) ou des entrepreneurs (l'Ifo en Allemagne).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.