Charles Aznavour avait chanté en 1999 au Paléo Festival de Nyon (VD). "Après le concert, je lui avais amené une bouteille de Dom Pérignon, son champagne préféré", se souvient Daniel Rossellat, qui a vu de nombreuses fois l'artiste sur scène.

"C'était un personnage très attachant. Sa longévité est exemplaire. Mais à aucun moment, il n'a été pathétique sur scène. Il a réussi à jouer avec son âge de manière sympathique", relève le patron du Paléo.

Daniel Rossellat l'avait vu en concert il y a deux ans au Québec, et en octobre 2017 à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. "Il était encore étonnamment alerte. Il devenait un peu sourd, mais il en jouait. Il avait une grande connivence avec son public".

"C'était l'artiste français le plus connu dans le monde. On voit des disques de Charles Aznavour partout", a-t-il ajouté. "A Nouméa, on avait discuté avec son manager. Il nous avait dit: on est prêt à revenir à Paléo".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.