Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police allemande recherchait toujours vendredi une camionnette volée mardi près de Berlin contenant 12 dépouilles à destination d'un crématorium. Les recherches ont été étendues à la Pologne et la Lituanie, a-t-on appris de source judiciaire.

Le véhicule, qui appartient à une société de transport spécialisée, a disparu dans la nuit de lundi à mardi à Hoppegarten (dans le Brandebourg), avec deux autres véhicules, dans les locaux de l'entreprise. Un convoi devait prendre la route pour un crématorium à Meissen, en Saxe.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les voleurs auraient profité de l'absence du chauffeur de la camionnette, parti se laver les mains, pour s'emparer du véhicule.

Trafic d'automobiles

Les enquêteurs privilégient la piste d'un trafic d'automobiles vers des pays de l'Est, l'un des véhicules volés ayant été retrouvé à Poznan (Pologne). Ils présument que la camionnette avec les dépouilles a pu aussi quitter le territoire allemand, selon le parquet de Francfort-sur-Oder, ville frontalière de la Pologne.

Les enquêteurs allemands ont demandé de l'aide à leurs homologues polonais et lituaniens pour retrouver la camionnette volée, selon un porte-parole du parquet cité par l'agence de presse allemande DPA. "Les auteurs des faits n'avaient probablement pas dans l'idée de voler douze cadavres", a expliqué mercredi ce porte-parole.

Un évêque protestant de Berlin a appelé les auteurs du vol a rendre les corps. "Je vous en prie, imaginez comment vous vous sentiriez si vous ne pouviez pas enterrer votre mère ou votre père".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS