Toute l'actu en bref

La campagne de la Suva et des polices veut sensibiliser les cyclistes aux règles de la circulation. L'an dernier, 24 personnes ont laissé leur vie à vélo (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Passer au feu rouge, ignorer un stop ou rouler sur les trottoirs en cas de bouchons: les cyclistes ne sont pas rares à rouler ainsi et à provoquer des accidents. Près de 50% des accidents de vélo sont causés par les cyclistes eux-mêmes.

A travers une vidéo, les polices de Vaud, Fribourg, Bâle-Ville et de Suisse centrale ainsi que la Suva veulent sensibiliser les cyclistes et les inciter à ne pas jouer avec leur vie ou celle des autres, a annoncé jeudi la caisse nationale d'assurance accident Suva.

Avec la densification du trafic en ville et la frénésie générale, les scènes dangereuses sont quotidiennes. En 2016, les polices cantonales ont enregistré 3860 accidents impliquant un ou plusieurs cyclistes (-31 par rapport à 2015, mais +449 par rapport à 2013).

Dans 1878 cas, le cycliste était fautif. Au total, les accidents de vélo ont fait 3374 blessés, dont 854 graves. Vingt-quatre personnes ont perdu la vie. Pour les vélos électriques, la police a enregistré 748 accidents, soit 81 de plus qu'en 2015.

L'alcool, l'inattention et le non-respect des règles de la circulation sont les causes principales des accidents impliquant des cyclistes, tout comme chez les automobilistes.

Avec une courte vidéo drastique lancée jeudi, les polices et la Suva veulent promouvoir le respect des règles de la circulation. Le film montre un jeune père de famille qui paie avec sa vie le fait de rouler "comme un con à vélo".

ATS

 Toute l'actu en bref