Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès l'an prochain, les employés des entreprises de sécurité, également ceux des sociétés comptant moins de dix salariés, bénéficieront d'une nouvelle convention collective de travail (CCT). Celle-ci fixe le salaire horaire minimal à 23,40 francs (photo symbolique).

KEYSTONE/APA/HERBERT P. OCZERET

(sda-ats)

Les employés des entreprises de sécurité comptant moins de dix salariés disposeront aussi dès l'an prochain d'une convention collective de travail (CCT). Renouvelée pour trois ans à compter de 2017, l'actuelle CCT de la branche s'étendra aux plus petites sociétés.

La nouvelle CCT, fruit de négociations engagées et constructives entre le syndicat Syna et l'Association suisse des associations professionnelles de la sécurité (SVSBV), garantit de meilleures conditions de travail et protège les PME et leurs salariés de la sous-enchère salariale, écrit jeudi Syna. Le contrat fixe le salaire horaire minimal à 23,40 francs.

Remplaçant l'actuelle CCT dès le 1er janvier 2017, le nouveau contrat collectif est destiné à rester valable durant trois ans au moins. Les salaires minimaux sont fixés selon la région, la formation et l'expérience professionnelle. La nouvelle réglementation prévoit aussi un congé paternité d'une semaine.

Le syndicat se dit satisfait des progrès apportés par la nouvelle CCT. Quant à l'association patronale, elle souligne l'importance du nouveau contrat qui améliore notamment la qualité des contrôles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS