Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cent une nouvelles drogues ont été détectées en Europe l'an dernier, ce qui représente un nouveau record, a annoncé lundi l'observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), basé à Lisbonne. Ce résultat poursuit à la hausse une tendance observée depuis 2010.

Il "porte à plus de 450 le nombre total de substances surveillées par l'agence, dont plus de la moitié ont été identifiées au cours des trois dernières années seulement", a relevé l'observatoire sur la base de données recueillies auprès des 28 Etats membres de l'UE ainsi qu'en Turquie et en Norvège.

En 2014, la liste de ces nouvelles substances était encore une fois dominée par les "cathinones de synthèse" (31 substances) et les "cannabinoïdes de synthèse" (30 substances), soit des substituts légaux de stimulants et de cannabis.

En ce qui concerne la lutte contre le trafic de ces nouvelles substances, l'OEDT signale que le nombre de saisies en Europe a été multiplié par sept entre 2008 et 2013, à 47'000 saisies équivalant à 3,1 tonnes.

L'organe international de contrôle des stupéfiants, rattaché à l'ONU, s'était inquiété dans son rapport annuel, publié mardi dernier, de la multiplication des nouvelles drogues élaborées pour contourner les interdictions. Il pointait un "problème de plus en plus grave" de santé publique dans le monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS