Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Contrairement aux fourmis locales, la Tapinoma magnum n'hiverne pas (image symbolique).

KEYSTONE/AP WYOMING TRIBUNE EAGLE/MICHAEL SMITH

(sda-ats)

Une colonie de fourmis originaire du sud de la Méditerranée a envahi le cimetière de Cully (VD). La Tapinoma magnum occupe environ deux hectares. L'alerte a été donnée en août 2017 dans la garderie située sous l'église du village.

Certains habitants ont aussi trouvé cette petite bête dans leur maison, a dit à l'ats Evelyne Marendaz-Guignet, municipale de l'Urbanisme et du Développement durable à Bourg-en-Lavaux. Les fourmis sont probablement arrivées via une plante en pot importée de la Méditerranée.

La municipalité a mis en place, avec des spécialistes, un suivi. Dans un premier temps, il s'agit de contenir la colonie, de la surveiller, précise Mme Marendaz-Guignet confirmant une information parue jeudi dans 24heures. Un chantier se trouvant dans le périmètre concerné s'est vu interdire de déplacer la terre afin de ne pas propager l'espèce.

Conserver la faune locale

Ensuite, il faudra trouver un moyen de l'endiguer, voire de l'éradiquer si possible, indique le spécialiste des fourmis Daniel Cherix. Cette espèce possède des "armes chimiques redoutables", plus puissantes que d'autres espèces invasives. Elle va donc dominer les fourmis locales et influencer la biodiversité.

Le biologiste a déjà constaté des dégâts dans les potagers alentour. Selon lui, elle ne représente toutefois pas de danger pour l'homme. "Elles ne piquent pas et ne transmettent pas de maladies, mais elles peuvent mordiller".

Résistante au froid

Contrairement aux fourmis indigènes, celles de la Méditerranée ne sont pas entrées en hivernation. Elles étaient encore actives en novembre par 6 degrés. La colonie résiste bien au gel et chaque nid peut abriter 350 reines. Ces "particularités impressionnantes" font de la Tapinoma magnum une espèce extrêmement invasive.

Jusqu'à présent, elle n'a été vue que dans trois pays d'Europe du Nord, en Allemagne (2009), aux Pays-Bas (2013) et en Belgique (2014). Ce n'est que sous ces latitudes que cette fourmi développe ses caractéristiques d'envahisseur. Elle apprécie particulièrement les villes et les milieux modifiés par l'homme, précise M. Cherix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS