Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une commune de l'Ariège offre à ceux qui ont encore des francs français une chance ultime de les dépenser, avant la date couperet du 17 février. Depuis le 19 décembre, une trentaine de commerçants de Saverdun acceptent les billets de 20, 50, 100, 200 et 500 FF.

D'après un bilan arrêté au 29 décembre, 15'000 FF, soit environ 2200 euros ont ainsi été dépensés, a expliqué l'Union des commerçants et artisans de Saverdun, à l'initiative de l'opération.

"Dans la tête des gens, c'est de l'argent gratuit, de l'argent qui ne compte pas car il était perdu", a indiqué sa présidente. "C'est comme jouer au monopoly mais en contrepartie, on obtient des vraies choses".

17 février

Les francs d'avant la mise en circulation du nouveau franc en 1960 ne sont cependant pas acceptés.

Les détenteurs de billets libellés en francs ont jusqu'au 17 février inclus pour les échanger à la Banque de France. Cette dernière a cessé de reprendre les pièces de monnaie courantes en 2005.

ATS