Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une avalanche a terminé sa course sur une piste vendredi à Crans-Montana (VS). La coulée de neige, partie dans un couloir bordant la "Nationale", n'a heureusement enseveli personne et n'a pas fait de blessé. Elle n'a empiété sur le domaine skiable que sur une dizaine de mètres.

L'avalanche est descendue aux alentours de 13h00, entraînant la fermeture de la piste "Nationale" durant une heure, a indiqué à l'ats Arthur Clivaz, directeur général des remontées mécaniques de Crans-Montana. La piste a été rendue aux skieurs après des minages préventifs dans le couloir incriminé, qui n'ont toutefois pas provoqué d'autres coulées de neige.

L'arrivée d'une avalanche sur une piste représente un événement "relativement exceptionnel", reconnaît M. Clivaz. Toutefois, la neige étant lourde, l'avalanche en question ne se déplaçait pas trop vite, souligne le directeur des remontées mécaniques. Celle-ci a recouvert la piste d'une hauteur d'environ 40 centimètres de neige sur une dizaine de mètres.

Minage préventif

L'ouverture de la Nationale avait été retardée d'une heure dans la matinée. Le couloir où s'est produit l'avalanche a en effet été miné une première fois peu après 09h00 grâce à un hélicoptère, souligne M. Clivaz. Toutefois, cette opération n'a entraîné aucun départ de neige. La piste a par conséquent été ouverte vers 10h.

L'avalanche qui s'est déclenchée à 13h00 a été provoqué par le rapide réchauffement de la température, indique M. Clivaz. Le couloir en question étant orienté plein sud, l'ensoleillement a encore amplifié le phénomène, provoquant un départ d'avalanche spontané. Le minage préventif en matinée et le départ de l'avalanche en début d'après-midi ne sont pas liés, assure-t-il.

ATS