Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Laboratoire de vision par ordinateur de l'EPFL a mis au point un système innovant qui permet de suivre les mouvements des sportifs même lorsque la caméra les perd de vue. Cet outil pourrait intéresser entraîneurs, commentateurs et téléspectateurs.

Grâce à huit caméras et trois algorithmes, l'équipe du professeur Pascal Fua a réussi à assurer la reconnaissance des joueurs en continu, même lorsqu'ils sont regroupés et cachés derrière d'autres personnes. Le dispositif a été présenté lundi lors d'une conférence internationale à Barcelone.

Le premier algorithme permet la détection de personnes à chaque instant. Il découpe le terrain en petits carrés de 25 cm2, soustrait le fond dans toutes les vues simultanément et en déduit la probabilité de présence d'un joueur dans chacun des petits carrés, a expliqué l'EPFL dans un communiqué.

Le second et le troisième algorithme connectent les résultats obtenus à chaque moment pour en extraire les trajectoires individuelles. Une version simplifiée du dispositif est installée au Musée olympique à Lausanne. Une entreprise a repris le prototype pour en faire un outil utilisable lors de matchs internationaux.

D'autres développements sont imaginables. Le système pourrait notamment être utilisé pour suivre des piétons et connaître la fréquentation d'un endroit ou étudier le déplacement de clients.

ATS