Navigation

Une défaite rageante pour la Suisse face aux Etats-Unis

Ce contenu a été publié le 10 mai 2014 - 23:07
(Keystone-ATS)

Genève - La Suisse s'est inclinée 3-2 face aux Etats-Unis dans son deuxième match du Championnat du monde de Minsk. Les Helvètes peuvent pester contre les deux buts annulés lors du dernier tiers.
Après leur entrée en matière calamiteuse face aux Russes vendredi (défaite 5-0), les joueurs de l'équipe nationale avaient à coeur de présenter un autre spectacle devant un autre gros morceau du groupe B. Malheureusement pour eux, deux buts annulés pour hors-jeu dans le troisième tiers leur ont coûté la victoire. Rüfenacht (49e) et Moser (55e) ont bien battu Tim Thomas, mais les arbitres ont invalidé les deux réussites helvétiques pour des questions de centimètres. Pour les directeurs de jeu, les joueurs suisses sont à chaque fois entrés dans la zone adverse avant le puck. C'est surtout le deuxième but annulé qui a coupé les ailes des joueurs de Sean Simpson.
"Je n'ai pas pour habitude de me plaindre de l'arbitrage, a réagi l'entraîneur national. Mais là je dois avouer qu'ils n'ont pas été bons. Ils nous enlèvent deux buts parfaitement valables. Sur le deuxième but annulé, le juge de ligne fait signe qu'il n'y a pas de hors-jeu. Je n'ai pas compris. Je suis surtout déçu pour les joueurs qui ont su relever la tête après le match de vendredi. Mais voilà, c'est fait, je ne suis pas un pleureur, on ne va pas rester là-dessus."
Pressés d'entrée, Brunner et ses coéquipiers ont mis du temps à réagir et à véritablement inquiéter le gardien américain. Il a fallu attendre la 8e et un tir de Romy pour voir la sélection nationale offrir un effort digne de ce que l'on est en droit d'attendre d'une nation vice-championne du monde. Nettement plus énergiques que face à la Russie, les Helvètes ont commencé à bousculer les Américains et à provoquer des pénalités.
Ils ont été récompensés à la 22e à la suite d'une excellente récupération de Kevin Fiala. Le jeune attaquant de 17 ans a servi un petit puck flippé à Hollenstein qui a mis fin à une stérilité offensive qui aura duré 237'23. Les Suisses ont cherché à construire sur ce "momentum". Mais après plusieurs tentatives infructueuses en power-play, les Américains ont puni les largesses de l'arrière-garde helvétique. Tout juste sorti du banc des pénalités, Peter Mueller a pu partir seul battre un Berra qui n'y pouvait rien.
Mais plutôt que de subir le jeu du Team USA, les hommes de Simpson ont réussi à reprendre l'avantage sur un magnifique effort de Romy. Le Genevois est entré dans le camp de défense américain sur la droite, a mis Jacob Trouba dans ses petits patins avant de buter sur Thomas. Heureusement, l'opportunisme de Brunner lui a permis de pousser le puck au fond après le rebond accordé (30e).
"On a été bons sur le plan physique, estime Kevin Romy. Nous les avons mis sous pression en faisant preuve d'un autre état d'esprit que la veille. Il faut prendre le positif, même s'il nous manque peut-être un petit quelque chose. On doit aller davantage sur le filet. Face à la Biélorussie lundi, on sait que cela sera difficile et qu'ils seront galvanisés en jouant à domicile."
Hélas, les Américains ont su trouver la faille par deux fois lors de la troisième période. Suffisant pour signer un deuxième succès après le 6-1 contre la Biélorussie. La Suisse se trouve, elle, dans une position peu enviable avec zéro point en deux rencontres. La partie de lundi devant l'hôte biélorusse et dans une arène vouée à la cause des locaux a tout du tournant pour les Helvètes.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.