Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Affronter Andy Murray à Shanghaï n'est de loin pas le défi préféré de Roger Federer. Pour la troisième fois en trois rencontres, il a subi la loi de l'Ecossais dans la métropole chinoise.
Double tenant du titre, Andy Murray s'est imposé 6-4 6-4 devant le no 1 mondial pour défier dimanche Novak Djokovic en finale. Le Serbe l'a emporté pour sa part 6-3 6-4 devant Tomas Berdych.
Le Champion olympique et de l'US Open a cueilli une victoire qui ne souffre aucune discussion. Percutant en retour de service, supérieur dans les diagonales, il a sans cesse tenu les commandes de cette demi-finale face à un Roger Federer qui fut loin d'être dans un grand soir.
L'Ecossais a toutefois bénéficié d'un incoyable coup de pouce de son adversaire pour prendre le large. A 2-2 0-15 au premier set, Roger Federer devait commettre... trois doubles fautes de rang pour offrir un break décisif à son rival.
Au second set, Roger Federer a dû tout d'abord écarter sept balles de break au premier jeu. Le sauvetage de la septième tenait même du véritable miracle dans un échange d'anthologie proposé par les deux joueurs. Le fait d'avoir laissé passer une telle occasion ne troublait pas outre mesure Andy Murray. Comme au premier set, il pouvait ravir le service du Bâlois au cinquième jeu. Un jeu au cours duquel Federer avait pourtant mené 40-0 !
A 6-4 5-4, la pluie offrait un sursis de 35 minutes à Federer au moment où Murray devait servir pour le gain de la rencontre. Avec le toit fermé cette fois, l'Ecossais ne tremblait pas pour gagner ce dernier jeu à 15. On précisera qu'il n'a pas concédé la moindre balle de break lors de cette seconde manche.
Cette défaite face à Murray hypothèque bien sûr les chances de Roger Federer de terminer l'année à la place de no 1. Ce dimanche, le Bâlois sera le supporter no 1 de Murray face à Djokovic. S'il remporte ce titre à Shanghai, le Serbe comptera 2155 points d'avance à la Race sur Roger Federer alors qu'il n'y aura plus que 3000 en jeu, 500 à Bâle, 1000 à Paris-Bercy et 1500 au Masters de Londres. Autant dire que la messe sera dite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS