Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une meute de loups a été identifiée dans le Val d'Anniviers en Valais. Deux adultes et deux jeunes ont été photographiés dans le cadre des observations effectuées depuis janvier. Des analyses sont en cours pour déterminer s'il s'agit d'une deuxième meute après celle attestée à Augstbord (archives).

Groupe Loup Suisse

(sda-ats)

Une meute de loups a été identifiée dans le Val d'Anniviers en Valais, avec la présence de deux adultes et de deux jeunes. Les animaux ont été photographiés dans le cadre des observations mises en place en janvier.

Des analyses ADN sont en cours pour identifier chaque individu observé, communique lundi le service cantonal de la chasse. Il pourrait s'agir d'une deuxième meute, mais les observations ne permettent pas d'exclure que les individus fassent partie de la meute d'Augstbord attestée l'an dernier.

Les animaux n'ont jamais été photographiés en groupe, mais individuellement. Les spécialistes ont pu constater la présence de deux adultes et de deux jeunes nés dans le courant de l'année. La présence d'une meute dans le Val d'Anniviers et le Val d'Hérens est par conséquent attestée, estime le service de la chasse.

Louve braconnée

Jusqu'à présent, seul un loup mâle, dénommé M73, a été identifié dans cette région. A fin février, le cadavre d'une louve avait été découvert par des promeneurs dans le Val d'Anniviers.

Cette femelle a été identifiée en 2014 dans la région d'Augstbord et repérée régulièrement dans le Val d'Annivers et le Val d'Hérens depuis l'été 2016. En revanche, on ne sait rien de l'auteur du braconnage. L'enquête est toujours en cours, a indiqué à l'ats le premier procureur Olivier Elsig.

Loups sous observation

Au début de l'année, le service de la chasse a mis en place une observation dans le Valais central pour évaluer la présence de loups. Les pièges photographiques installés ont capté les quatre loups d'Anniviers.

La présence d'une meute a été constatée l'an dernier dans la région d'Augstbord, située dans une vallée voisine d'Anniviers. Le canton avait demandé et obtenu de pouvoir tirer un louveteau qui a été abattu à fin décembre. Les observations de cette année dans cette région n'ont pas permis de constater la présence de nouveaux jeunes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS