Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avalanche a emporté un groupe de touristes argoviens, faisant quatre victimes. Une enquête a été ouverte contre le guide pour homicide par négligence.

KEYSTONE/APA/ZEITUNGSFOTO.AT

(sda-ats)

Les autorités autrichiennes ont ouvert une enquête pénale contre le guide de montagne suisse qui menait le groupe de touristes argoviens emportés jeudi passé par une avalanche à Schmirn, dans le Tyrol. Quatre personnes avaient trouvé la mort.

Le Ministère public d'Innsbruck reproche au guide un homicide par négligence, a indiqué lundi un porte-parole à l'agence autrichienne APA. La pente dans laquelle s'est déclenchée l'avalanche "est très raide, jusqu'à 40 degrés", a déclaré à APA le responsable du Service des avalanches au Tyrol, Rudi Mair.

De plus, cette pente se trouve au nord, par conséquent à l'ombre. Cette zone a souvent été le théâtre d'avalanches et ne constitue pas "un bon choix de but de randonnées", a-t-il ajouté.

Secteur réputé dangereux

Le groupe, composé de huit personnes, pratiquait la randonnée à skis, près d'Innsbruck. Quatre personnes, dont le guide, avaient pu s'extraire par leurs propres moyens.

Ils avaient alerté les secours, qui étaient arrivés sur place 15 minutes plus tard. Tous les membres du groupe étaient bien équipés, et disposaient de détecteurs de victimes d'avalanche (DVA).

Mais les victimes ont été recouvertes par un énorme manteau neigeux, allant de trois à douze mètres d'épaisseur. La dernière victime n'a pu être dégagée que cinq heures après l'avalanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS