Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une entame en douceur pour Roger Federer

74 minutes ont suffi à Roger Federer pour signer un retour gagnant à Bercy. Le Bâlois s'est imposé 6-4 6-3 devant un Fabio Fognini bien "généreux" pour se hisser en quart de finale.

Trois ans après son dernier match dans la salle parisienne - une défaite devant John Isner -, Roger Federer n'a pas eu à forcer son talent pour écarter un Fabio Fognini qui était sans doute un peu trop pressé de partir en vacances et qui a dû admettre que Bercy ne sera jamais son jardin. Cette défaite face à Roger Federer est la septième de rang que l'Italien a concédée dans ce Masters 1000.

Roger Federer a empoché la première manche malgré seulement 36% de réussite sur ses premiers services et, surtout, deux balles d'égalisation à 5-5 pour Fognini après avoir pourtant mené 4-1 service à suivre. Dans la seconde manche, Roger Federer signait un premier break à 2-2 avant de ravir à 5-3 une dernière fois l'engagement de son adversaire pour s'épargner la peine de servir pour le gain du match.

Cette première en douceur - il avait bénéficié mercredi du forfait de Milos Raonic - a permis à Roger Federer de prendre tranquillement ses marques dans une salle où il n'a triomphé qu'à une seule reprise, en 2011. Le Bâlois sait parfaitement qu'il doit monter en puissance d'ici vendredi soir où son quart de finale l'opposera à l'un des hommes en forme du moment en la personne de Kei Nishikori. Le Japonais s'est qualifié grâce à sa victoire 6-4 6-4 sur Kevin Anderson qui l'avait battu dimanche en finale du tournoi de Vienne. Face à Federer, Nishikori reste sur une défaite 6-4 7-6 il y a trois semaines à Shanghaï.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.