Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une entreprise norvégienne de biotechnologies, qui développe un vaccin contre le VIH, a annoncé des premiers résultats encourageants. Son traitement vise à déloger puis éliminer le virus chez les séropositifs.

"C'est une réussite majeure pour trouver une guérison fonctionnelle au VIH", a expliqué mardi le porte-parole de Bionor, Jørgen Fischer Ravn.

Actuellement, les traitements antirétroviraux permettent de contrôler le virus chez les patients séropositifs. Mais celui-ci ne disparaît jamais définitivement.

Le VIH reste, en effet, tapi dans le corps des personnes traitées, sous forme dormante. Et il revient dès l'arrêt des traitements.

Ce réservoir de virus dormant, difficile à atteindre, est l'un des plus grands obstacles à l'élaboration d'un traitement permettant d'assurer une guérison certaine.

Anticancéreux utile

L'expérience menée par Bionor à l'université d'Aarhus au Danemark sur 20 patients séropositifs a permis de déloger le virus dormant du réservoir et de l'éliminer partiellement, grâce à la romidepsine. Il s'agit d'un anticancéreux.

Chaque patient avait été préalablement vacciné avec Vacc-4x, que Bionor développe.

Avec plus de 34 millions de morts à ce jour, le VIH continue d'être un problème majeur de santé publique, selon l'OMS. Fin 2014, on comptait environ 36,9 millions de personnes vivant avec cette maladie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS