Navigation

Une ex-présidente des jeunes PLR fonde le "parti de l'indépendance"

Ce contenu a été publié le 19 juin 2014 - 10:45
(Keystone-ATS)

Les partis suisses doivent compter avec un nouveau concurrent, la formation up!. Fondé notamment par l'ancienne présidente des jeunes PLR Brenda Mäder, ce "parti de l'indépendance" se dit le plus libéral de Suisse.

Il veut combattre le "collectivisme rampant" de gauche comme de droite, annonce-t-il dans un communiqué. Et faire la part belle à la responsabilité et à la liberté de chaque individu.

Up!, ou "Unabhängigkeitspartei", mise sur des positions nouvelles dans certains domaines, par exemple en matière de migration. La formation veut éliminer les limitations étatiques, tout en fermant l'accès à l'aide sociale pour les immigrés, explique à l'ats le coprésident Silvan Amberg, ancien président du comité "Bourgeois contre l'obligation de servir".

Le parti défend d'autres opinions peu communes. Il plaide notamment la légalisation de tous les produits stupéfiants.

Hormis Brenda Mäder et Silvan Amberg, up! est coprésidé par Simon Scherrer. La formation n'est pour l'heure active que dans les cantons de Zurich, St-Gall et Thurgovie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article