Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Huit ans après sa soeur Laure, Florent Manaudou a cueilli l'or aux Jeux olympiques. Contre toute attente, le Français a enlevé le 50 m libre en pulvérisant son record personnel de 46 centièmes !
Victorieux en 51''34 devant l'Américain Cullen Jones (21''54) et le Brésilien Cesar Cielo (21''59), le tenant du titre et grandissime favori de cette finale, Florent Manaudou (21 ans) est le troisième nageur tricolore consacré à Londres sur le plan individuel après Yannick Agnel (200 m libre) et Camille Muffat (400 m libre). Révélé cette année avec sa deuxième place aux Championnats de France qui avait entraîné la non-sélection du compagnon de sa soeur Frédéric Bousquet, le sociétaire du CN de Marseille a jailli à la perfection sur sa ligne 2. "J'ai réussi un grand départ mais ma reprise de nage a été mauvaise, explique-t-il. Je n'ai pas le sentiment d'avoir réussi la course parfaite. Gagner avec un tel chrono est complètement fou. Je pensais être capable de monter sur le podium. Mais de là à être Champion olympique, il y avait une marge...".
La seule à vraiment y croire fut sa soeur. Championne olympique du 400 m libre en 2004 à Athènes mais reléguée dans un relatif anonymat à Londres - elle n'a pas passé le cap des séries du 100 m et du 200 m dos -, Laure Manaudou n'a cessé d'encourager son cadet. "Une heure avant la finale, elle est venue me dire une dernière fois que cette course était pour moi", glisse Florent. Quelques instants après la finale, Laure, en larmes, est descendue des gradins pour aller étreindre son frère.
Michael Phelps n'a pas failli lors de sa dernière course individuelle aux Jeux. L'Américain a remporté pour la troisième fois le titre olympique du 100 m papillon, une prouesse qu'il avait réalisée la veille sur 200 m quatre nages. Septième seulement après 50 m, il a réussi un retour extraordinaire pour s'imposer en 51''21 devant le Sud-Africain Chad le Clos (51''44), son "bourreau" sur 200 m papillon. Avant sa dernière course, le relais 4 x 100 m quatre nages, le butin de Phelps aux Jeux olympiques se chiffre désormais à 21 médailles dont 17 en or. Un record sans doute pour l'éternité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS