Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Karin Perraudin a été élue présidente du conseil d'administration de la Banque cantonale du Valais(BCVs) jeudi soir lors d'une assemblée générale extraordinaire à Martigny (VS). L'accession d'une femme à cette fonction est une première dans l'histoire de l'établissement.

Présentée par le gouvernement valaisan, actionnaire majoritaire de la banque, la nouvelle présidente a été élue sans opposition par les 999 actionnaires présents, représentant 81,13% du capital. Karin Perraudin, 37 ans, est membre du conseil d'administration de la banque depuis 2002. Elle occupe depuis 2009 la fonction de vice-présidente.

Depuis avril dernier, elle assume la suppléance de la présidence. Elle remplace François-Bernard Stalder qui a démissionné de son poste de président du conseil d'administration à mi-mandat, indiquant notamment que la fonction n'avait pas été à la hauteur de ses attentes.

Nouveau vice-président

Karin Perraudin habite Saillon (VS). Elle est au bénéfice d'une licence en sciences économiques de la faculté des Hautes études commerciales (HEC) de l'Université de Lausanne et d'un diplôme fédéral d'experte-comptable. Elle a exercé diverses fonctions dans le domaine commercial et fiduciaire.

Les statuts de la BCVs ne permettent pas de siéger plus de douze ans au conseil d'administration. Karin Perraudin ne pourra donc occuper son fauteuil de présidente que durant deux ans.

Jean-Daniel Papilloud, 61 ans, a été élu vice-président du conseil d'administration. Il occupera cette fonction dès que son successeur en tant que président de la direction générale de la BCVs sera nommé, probablement dans les premiers mois de 2012. La loi sur la BCVs ne permet en effet pas qu'un employé de la banque fasse partie du conseil d'administration.

ATS