Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chugai, filiale de Roche, s'est déclaré "confiant" que son produit ne viole pas les brevets de Baxalta et va "vigoureusement contester" les accusations (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Chugai, filiale japonaise du groupe pharmaceutique bâlois Roche, fait l'objet d'une plainte déposée aux Etats-Unis par Baxalta (Shire). Le laboratoire américain l'accuse d'avoir violé l'un de ses brevets déposé aux Etats-Unis.

La plainte, déposée devant la cour du district du Delaware, concerne le développement d'un médicament, l'emicizumab, contre l'hémophilie A. Elle touche également la filiale américaine de Roche, Genentech, selon un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Chugai s'est déclaré "confiant" que son produit ne viole pas les brevets de Baxalta et va "vigoureusement contester" les accusations. Le laboratoire nippon ne s'attend pas à effectuer des changements à ses prévisions financières cette année.

Il y a un an exactement, Baxalta avait déposé une plainte à Tokyo dans la même affaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS