Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La secousse a eu lieu à 23h48 près de Montecilfone, dans le Molise en Italie, à 19 km de profondeur, selon les premières estimations.

OpenStreetMap

(sda-ats)

Une forte secousse de magnitude 4,7 dans le centre-est de l'Italie, a fait trembler la côte adriatique mardi soir, selon l'Institut national de géophysique et de vulcanologie (INGV). Aucune victime n'a été signalée.

La secousse a eu lieu à 23h48 près de Montecilfone, dans le Molise, à 19 km de profondeur, selon les premières estimations de l'institut. "Les vérifications sont en cours sur d'éventuels dégâts ou victimes", a annoncé la Protection civile sur son compte Twitter.

"Pour l'instant, le centre de commandement des pompiers n'a reçu que des demandes d'informations de la part de la population, aucune demande de secours. Des opérations de reconnaissance sont en cours sur le terrain", ont complété les pompiers via le même réseau social.

Selon plusieurs médias italiens, des responsables locaux ont assuré qu'aucun dégât important n'était signalé dans l'immédiat.

Milliers de secousses

Située à cheval entre la plaque euro-asiatique et celle africaine qui la pousse vers les Balkans au nord, l'Italie voit une grande partie de son territoire sujet à un risque sismique élevé. Des milliers de secousses sont enregistrées chaque année, même si la majeure partie n'est pas ressentie par la population.

En Italie, les dégâts sont en général enregistrés lors des séismes de magnitude supérieure à 5,5, selon l'INGV. Mais en août 2017, un séisme de magnitude 4,0 avait fait s'écrouler plusieurs bâtiments sur l'île d'Ischia, au large de Naples et provoqué deux morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS