Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Une galaxie vient de battre le record du plus ancien et lointain objet observé dans l'univers. Selon une équipe d'astronomes français et britannique, elle serait située à plus de 13 milliards d'années-lunière, soit quelque 600 millions d'années après le Big Bang.
Matthew Lehnert (Observatoire de Paris) et ses collègues ont utilisé le Very Large Telescope (VLT) installé au Chili par l'Observatoire austral européen (ESO) pour analyser finement la lumière d'une galaxie très lointaine repérée plus tôt avec le télescope spatial Hubble et confirmer ainsi son âge.
Cette galaxie, dénommée UDFy-38135539, est "l'objet le plus lointain dans l'univers, jamais observé jusqu'à présent", déclare M. Lehnert, premier auteur de l'étude publiée mercredi par la revue scientifique "Nature".
"Nous constatons que nous la voyons lorsque l'Univers avait moins de 600 millions d'années", ajoute-t-il dans un communiqué du Centre national français de la recherche scientifique (CNRS).
Parmi les cinq galaxies très lointaines détectées par le télescope Hubble, deux autres sont en cours d'observation grâce au VLT et au spectro-imageur SINFONI pour déterminer avec précision leur âge, a précisé à l'AFP Nicole Nesvadba (Institut d'astrophysique spatiale/Université de Paris-Sud), co-auteur de l'étude publiée mercredi.
Les astronomes cherchent à comprendre comment sont apparues les premières galaxies et comment s'est achevé "l'âge sombre" de l'univers lorsque la lumière de ces galaxies a réussi à percer le brouillard environnant d'hydrogène.
Les premières étoiles auraient pu s'allumer seulement 400 millions d'années après le Big Bang. Mais des nuages de gaz absorbaient leur lumière tel un brouillard.
Pour que la lumière des premières galaxies puissent s'échapper dans l'univers et parvenir jusqu'à nous, il a fallu qu'elles rayonnent d'abord suffisamment d'énergie pour ioniser l'hydrogène alentour. L'espace est alors devenu transparent.
"C'est la première fois, relève Mme Nesvadba, que nous savons à coup sûr que nous observons une des galaxies ayant percé le brouillard qui remplissait l'univers depuis le Big Bang".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS