Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Béatrice Métraux et Cesla Amarelle feront front commun contre la droite.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'écologiste Béatrice Métraux et la socialiste Cesla Amarelle feront front commun contre l'alliance "bricolée" de la droite, le 21 mai au deuxième tour de l'élection au Conseil d'Etat vaudois. La majorité de gauche défend son bilan et sa méthode de travail.

L'alliance rose-verte a présenté mardi devant la presse son bilan et son programme pour la prochaine législature. Elle a plaidé pour la poursuite des "compromis dynamiques" conclus avec le PLR et pour un climat de travail constructif au sein du Conseil d'Etat.

L'irruption de la vert'libérale Isabelle Chevalley, au côté de l'UDC Jacques Nicolet, au deuxième tour de l'élection pourrait faire voler en éclat la majorité de gauche au gouvernement. Celle-ci est actuellement de quatre contre trois: une Verte et trois PS d'un côté, trois PLR de l'autre.

"La droite revendique un cinq contre deux. Si on y revient, les partisans du compromis dans les deux camps seront affaiblis", a critiqué le conseiller d'Etat socialiste Pierre-Yves Maillard, facilement réélu au premier tour. "Nous allons passer de la phase des compromis aux tensions", a-t-il averti.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS