Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il a fallu recourir à la grue des pompiers de la ville pour tirer Druk, l'aînée des éléphantes du zoo de Zurich, du mauvais pas dans lequel elle s'était mise mardi après-midi. Portant avec peine ses 49 ans, la matriarche ne pouvait en effet plus se relever seule.

La Bouthane de naissance, arrivée à Zurich encore bébé, en 1968, s'est retrouvée au sol à la suite d'une bousculade avec ses congénères. Voyant que ses forces l'abandonnaient, les responsables du zoo ont fait appel aux pompiers et au service de sauvetage des grands animaux. Ni une ni deux, le plus vieux mammifère du zoo fut relevé.

Druk a alors pu tenir seule debout et regagner son enclos intérieur, où un vétérinaire l'ausculta. On espère vraiment qu'elle refasse surface, déclare dans le communiqué la direction du zoo.

Mais si la vieille dame devait montrer des signes de souffrance, le choix de l'euthanasier deviendrait inévitable. Il faut savoir que ce n'est pas la première fois que l'éléphante ne parvient pas à se relever par ses propres moyens.

Elle n'a jamais connu elle-même les joies de la maternité, mais joue un rôle central dans la horde. En tant qu'aînée, Druk en était la matriarche, une véritable tante pour les jeunes.

ATS