Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les rebelles syriens ont pris le contrôle d'une importante partie de l'est du pays, le long de la frontière avec l'Irak, en s'emparant jeudi d'une ville stratégique. Bousculé par la rébellion, le régime se concentrerait désormais sur le sud, Damas, le centre et le pays alaouite (nord-ouest).

Depuis le début de la révolte en mars 2011, les violences ont fait plus de 40'000 morts, dont une majorité de civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui s'appuie sur un réseau de militants et de médecins. Ces chiffres restent difficiles à vérifier en l'absence de source neutre sur place.

Au terme d'un siège de trois semaines et d'un assaut durant lequel au moins six soldats ont été tués, les insurgés se sont emparés d'un camp militaire proche de Mayadine, selon l'OSDH, qui affirme que l'armée n'a plus aucune présence dans la ville.

Place-forte perdue

La rébellion a récemment pris une autre place-forte de l'armée de Bachar al-Assad, la base 46, dans le nord, proche de la Turquie. Mais elle a perdu celle, proche, de Cheikh Souleimane, autour de laquelle l'armée a gagné du terrain mercredi, selon l'OSDH.

Le régime aurait réduit ses ambitions territoriales pour se concentrer sur le sud, la capitale Damas, le centre de la Syrie et le pays alaouite, dans le nord-ouest, estiment les analystes. Son objectif, pour les experts, est de se maintenir sur des positions pour avoir une carte entre ses mains lorsque viendra le temps des négociations.

L'armée a par ailleurs repris ses bombardements sur le sud de Damas et la campagne environnante. Cette région de vergers est la principale base arrière des rebelles qui tentent de prendre Damas.

Affrontements avec les Kurdes

Des centaines de combattants islamistes et kurdes s'affrontaient par ailleurs violemment à Rass al-Aïn, près de la frontière turque, dans le nord-est à majorité kurde de la Syrie, a rapporté l'OSDH. Plusieurs localités du nord-est sont récemment tombées aux mains des Kurdes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS