Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chacun devrait recevoir en Suisse quelque 2500 francs par mois, qu'il travaille ou non. L'idée d'un revenu de base inconditionnel est défendue via une initiative populaire. Les partisans de ce nouveau concept social ont présenté jeudi leurs arguments.

Chaque personne, active ou non, vivant légalement en Suisse devrait toucher une certaine somme, qu'elle soit riche ou pauvre, en bonne santé ou malade, qu'elle vive seule ou en communauté. Il s'agit de donner la possibilité à tout le monde de s'engager comme il l'entend, dans le social ou dans la culture par exemple, a expliqué devant la presse l'une des initiantes, Ursula Piffaretti.

Pour le comité d'initiative, qui compte notamment l'ancien vice-chancelier de la Confédération Oswald Sigg, il faut casser le dogme qui fait rimer actuellement revenu et travail. De nombreuses tâches, comme les travaux ménagers, ne sont d'ailleurs actuellement pas rémunérées.

Détails à régler

Cette nouvelle forme de solidarité doit permettre de réduire l'angoisse de la population de joindre les deux bouts, ainsi que la pression malsaine du rendement et de la productivité. Sans pour autant décourager les gens à mener une activité rémunérée ou couper dans les prestations sociales.

Aucun montant exact n'est fixé dans l'initiative, ni aucun mode de financement. Il est seulement précisé que la somme doit permettre de mener une existence digne et de participer à la vie publique. La formulation est restée générale à dessein, selon M. Sigg, car il s'agit d'abord de se poser la question d'un changement de système.

625 francs par enfant

Les initiants, qui affichent leur indépendance aussi bien face aux partis qu'à l'économie, n'en ont pas moins élaboré des modèles plus ou moins concrets. Un revenu de 2500 francs par mois est ainsi mentionné pour les adultes et de 625 francs pour les moins de 18 ans.

La personne qui dispose actuellement d'un revenu moindre y gagnera. Pour les autres rien ne changera, sinon sur la forme. Au lieu d'un salaire de 6000 francs, on recevrait ainsi un revenu de base de 2500 francs plus un salaire de 3500 francs.

ATS