Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sydney - Une navigatrice américaine de seize ans, engagée dans un tour du monde à la voile en solitaire et qui avait déclenché ses balises de détresse dans l'océan Indien, a été retrouvée saine et sauve sur son voilier qui a démâté. Elle devrait être recueillie par un navire de pêche.
"Elle va bien, son voilier flotte et elle est à bord", a déclaré son père. Abby Sunderland, partie de Californie en janvier à bord d'un voilier de 12 mètres, a été localisée par un avion de secours australien qui a décollé de Perth (ouest), à 3700 km de la zone.
Un bateau de pêche, un patrouilleur des affaires maritimes de la Réunion et un navire de commerce ont été déroutés pour se porter au secours de la jeune navigatrice, a indiqué le Centre opérationnel de secours et de sauvetage de la Réunion. Le bateau de pêche devrait arriver sur zone d'ici 24 heures.
Selon la direction des affaires maritimes australiennes, les conditions météorologiques sur la zone étaient "extrêmement mauvaises", avec des vents soufflant jusqu'à 90 km/h et des creux de six mètres.
Ce périple avait été critiqué dans les milieux maritimes américains qui jugeaient son itinéraire trop risqué, notamment la traversée de l'océan Indien, en plein hiver austral. Le frère de la jeune fille a également effectué l'an dernier un tour du monde à la voile, en solitaire et sans assistance, en 8 mois, à l'âge de seize ans.
Le 15 mai dernier, une Australienne de 16 ans, Jessica Watson, avait été accueillie en héroïne dans son pays après un tour du monde en solitaire en 210 jours, devenant la plus jeune navigatrice à réussir un tel exploit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS