Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Une lettre de l'artiste suisse Alberto Giacometti à l'actrice allemande Marlène Dietrich a été vendue aux enchères pour 266'500 dollars lundi à New York. Cette missive met en lumière une relation brève mais intense entre ces deux grandes figures du XXe siècle.
La lettre de trois pages, écrite le 12 décembre 1959, est accompagnée de trois petits dessins à l'encre. Elle avait été mis en vente pour 18'000 dollars. Mais le prix est vite monté en raison d'une bataille entre quatre collectionneurs.
L'interprète de "L'Ange bleu" avait rencontré le peintre et sculpteur grison lors d'une de ses expositions au Museum of Modern Art de New York et lui avait promis de lui acheter une de ses sculptures. L'occasion s'est présentée en novembre 1959 quand l'actrice s'est rendue à Paris pour un engagement au Théâtre de l'Etoile.
Les deux artistes ont alors immédiatement commencé à se fréquenter. Si cette relation ne semblait pas gêner la femme de Giacometti, sa maîtresse Caroline était follement jalouse et demanda à l'artiste de lui prouver son amour en mettant fin à ses rencontres clandestines avec Marlène Dietrich.
Ainsi, le 12 décembre 1959, Giacometti écrivit une ultime lettre à l'actrice, lui annonçant qu'il était en train de réaliser une petite sculpture d'elle. "Vous êtes merveilleuse, totalement. Je vous embrasse", concluait l'artiste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS