Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les policiers ont retrouvé les corps des trois enfants dans la cave de la maison habitée par le couple (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/ETIENNE LAURENT

(sda-ats)

Une mère, suspectée d'avoir tué ses trois nourrissons à leur naissance, et son compagnon, qui a prévenu la police, ont été placés en garde à vue lundi à Pontarlier, en France voisine, a-t-on appris de source judiciaire.

Les corps des nouveau-nés, dont deux jumeaux, ont été retrouvés par les policiers dans la cave de l'habitation du couple, a précisé à l'AFP la procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot.

Les bébés "ont vraisemblablement été tués à la naissance", a-t-elle ajouté, sans donner plus de détails sur les éléments qui permettent de le penser.

Les jumeaux ont été tués il y a quelques mois. La mort du troisième nourrisson est antérieure, a-t-elle indiqué. Une autopsie a été ordonnée pour déterminer les causes exactes des décès.

Alertés par le père

Le père de famille s"est rendu lui-même au commissariat pour alerter les enquêteurs après avoir trouvé des sacs suspects dégageant une odeur pestilentielle dans le grenier de sa maison.

Il n'a pas osé les ouvrir, mais il se doutait qu'il pouvait s'agir de nourrissons après s"être entretenu avec sa femme, a noté la procureure. Quand les policiers sont arrivés sur place, les sacs avaient été déplacés à la cave.

La mère de famille, 30 ans, et son conjoint, 36 ans, ont été placés en garde à vue lundi. Ils sont déjà parents de deux enfants âgés de trois et sept ans. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire et au commissariat de Pontarlier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS