Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une majorité de Suisse est satisfaite des programmes de la SSR, mais est prête à accepter l'initiative "No Billag" (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

A quatre mois du scrutin, une majorité des Suisses est favorable à l'initiative "No Billag", qui veut supprimer la redevance radio-TV. Selon un sondage, 57% des personnes interrogées disent qu'elles voteront "oui" au texte soumis à votation le 4 mars prochain.

Seuls 34% des sondés s'opposent à l'initiative populaire, indique une enquête de marketagen.com diffusée dimanche par Le Matin Dimanche et le journal dominical alémanique SonntagsZeitung. Le nombre d'indécis se monte à 9%.

Le sondage révèle que ce ne sont pas les programmes des radios et des télévisions de la SSR qui sont en cause, 55% des personnes interrogées se déclarant partiellement ou totalement satisfaites de l'offre.

Pas la fin de la SSR

En revanche, plus de 60% des Suisses ne croient pas que l'abolition de la redevance entraînera la disparition de la SSR et la fin des grandes chaînes nationales de radios et de télévisions. Seuls 39% pensent le contraire.

Quarante-six pour cent des Helvètes sont même convaincus qu'en cas d'acceptation de l'initiative, de grands programmes nationaux radiodiffusés et télévisés, autres que la SSR, seront toujours disponibles.

Le sondage a été réalisé en ligne du 17 au 27 novembre auprès de 1010 Suisses, ayant le droit de vote.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS