Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La construction d'un deuxième tube au tunnel routier du Gothard séduit une majorité de Suisses, selon un sondage publié par le "SonntagsBlick". Les sondés sont 68% à soutenir la construction d'un deuxième tunnel, alors que 28% s'y opposent.

L'UDC est le parti qui compte le plus grand nombre de partisans, avec 83%, selon un sondage réalisé par l'institut Isopublic. Il est suivi par le PLR (81%) et le PDC (74%). Du côté du PS, la moitié de ses électeurs est pour le nouveau tube, tandis que 43% y sont opposés.

Les sondés ne souhaitent cependant pas qu'un deuxième tunnel au Gothard amène plus de trafic routier. Seuls 38% sont d'accord de supprimer l'article constitutionnel, voté en 1994, qui limite le trafic de transit. Ils sont 56% à préférer la construction d'une seule voie, plutôt que de deux, dans le nouveau tunnel, pour éviter une augmentation du trafic.

Péage routier

Selon les sondés, le projet devrait être financé grâce à un péage routier. Ils sont 62% à y être favorables. Les 20% qui veulent traverser le tube gratuitement souhaitent financer la construction du tunnel par une augmentation des redevances sur le trafic routier.

L'introduction de péages routiers nécessiterait une modification de la Constitution. Selon la loi actuelle, l'utilisation des routes publiques doit être gratuite.

Pour ce sondage, 1100 personnes de toute la Suisse ont été interrogées. Parmi elles, 40% ont déclaré vouloir participer à une votation à ce sujet.

ATS