Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers d'altermondialistes ont donné le coup d'envoi mardi au Forum social mondial avec une marche joyeuse et colorée "contre le capitalisme" dans les rues de Porto Alegre. Le Forum social mondial est né dans cette ville brésilienne il y a 12 ans.

Des centaines de banderoles flottaient au vent sous la devise "un autre monde est possible" - différent du monde capitaliste - et diamétralement opposé aux préceptes défendus au Forum économique mondial (WEF) qui ouvrira ses portes mercredi à Davos, avec les dirigeants économiques et politiques des pays riches.

Crise capitaliste, justice sociale et environnementale sont les thèmes qui seront débattus jusqu'à dimanche dans le cadre du principal événement anti-capitaliste mondial.

Ce Forum social "thématique" doit préparer aussi le Sommet des peuples que les mouvements sociaux organiseront en marge de la Conférence de l'ONU sur le développement durable en juin à Rio de Janeiro (Rio+20) qui réunira des chefs d'Etat du monde entier.

ATS