Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - La compagnie pétrolière BP a décidé de poursuivre les travaux sur sa plate-forme Deepwater Horizon, dont le récent naufrage est à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique, malgré des tests suggérant une fuite de gaz dans le puits. Cette affirmation était à lire mercredi sur le site du Wall Street Journal.
Le journal, qui cite des documents et des témoignages publiés par des enquêteurs du Congrès, laisse entendre qu'une négligence de la compagnie serait à l'origine de l'explosion de la plate-forme intervenue le 20 avril, deux jours avant le naufrage.
De la boue, qui empêchait le gaz de s'échapper du puits, aurait été enlevée avant même qu'un bouchon en béton ne soit coulé, affirme le journal, qui cite les témoignages de deux entrepreneurs.
Ce bouchon en béton aurait été une sécurité supplémentaire pour empêcher la fuite de gaz naturel, qui a eu un impact sur plusieurs valves de sécurité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS