Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ramasser des pissenlits avec un couteau peut s'avérer dangereux dans l'Etat de Géorgie (image symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Un responsable policier américain a justifié l'emploi d'un pistolet à décharge électrique Taser contre une femme de 87 ans qui coupait des pissenlits près de sa maison dans l'Etat de Géorgie. Elle était munie d'un couteau, a-t-il argué.

Les faits remontent à vendredi dernier. Une octogénaire ne parlant pas anglais, a été touchée en pleine poitrine, sur un sentier rural où elle avait l'habitude de cueillir avec cet outil des pissenlits. "On a suivi les protocoles en vigueur", a assuré le chef de la police de Chatsworth, Josh Etheridge. Une fois au sol, les policiers lui ont passé les menottes.

"Elle s'est fait tirer dessus", a dénoncé la petite-fille de l'octogénaire, citée par NBC. "On ne lui a jamais parlé des pistolets à décharge électrique ni des Taser, alors elle ne savait pas ce que c'était", a-t-elle ajouté.

La police locale a affirmé que la femme de 87 ans pouvait présenter un danger et que le recours au Taser se justifiait dans la situation en cause. "Nous avons commencé par tenter d'entrer en communication avec elle, en lui demandant bien sûr de poser le couteau", a relaté le chef Etheridge, qui a participé avec deux autres agents à l'intervention.

"Elle n'a pas compris ce qu'on lui disait ou elle souffrait d'un problème (mental)", a-t-il poursuivi, en précisant que l'un des policiers avait alors utilisé son pistolet incapacitant. "Vous avez une personne qui marche dans votre direction avec un couteau, vous lui donnez l'ordre de s'arrêter... il a utilisé le Taser plutôt que le force létale", a relevé le responsable policier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS