Une odyssée photographique au musée Rath

L'exposition "Fred Boissonnas et la Méditerranée. Une odyssée photographique" ouvrira ses portes au public le 25 septembre. KEYSTONE/THEOPHILE BLOUDANIS sda-ats
Ce contenu a été publié le 23 septembre 2020 - 15:44
(Keystone-ATS)

Le Musée Rath à Genève accueillera à partir du 25 septembre l'exposition "Fred Boissonnas en Méditerranée. Une odyssée photographique". Une invitation à suivre les pas du grand photographe genevois à travers plusieurs pays de la mer Méditerranée.

Cette exhibition dévoilée ce mercredi, est le résultat d'une collaboration entre le Musée d'art et d'histoire, de la Bibliothèque et de l'Université de Genève. "C'est un travail interdisciplinaire de longue haleine et nous sommes heureux qu'il ait pu être mené à bout" se réjouit Marc-Olivier Wahler, directeur du Musée d'art et d'histoire (MAH).

Entre la Grèce et la Tunisie, en passant par l'Italie et l'Egypte, le visiteur est invité à suivre les voyages du photographe genevois, au travers d'ouvrages mythiques comme "L'Odyssée d'Homère" ou encore par des pays comme la Tunisie, l'Italie ou la Grèce à l'aube du 20e siècle.

"Ce n'est pas une rétrospective sur Fred Boissonnas" explique Lada Umstätter, commissaire de l'exposition et conservatrice en chef Beaux-Arts au MAH. "Nous avons construit l'exposition pour permettre au visiteur de se plonger dans le rêve du photographe, une invitation à suivre ses voyages."

Un fonds immense

Les oeuvres sont dans leur majeure partie issues du fonds Boissonnas, acquis par la Ville de Genève en 2011." Il s'agit ici d'une infime partie de ce fond qui se trouve être d'une richesse immense" ajoute Frédéric Sardet, directeur de la Bibliothèque de Genève.

L'exposition est découpée en sept sections, chacune consacrée à un voyage du photographe. Certaines sont consacrées à la vie de Fred Boissonnas lui-même. Des dizaines de ses photographies embellissent les murs des salles d'exposition et plusieurs de ses appareils photos d'une autre époque sont aussi exposés.

Retardée pour cause de coronavirus, l'exposition ouvrira ses portes au public le 25 septembre et jusqu'au 31 janvier 2021.

Partager cet article