Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Une opérette sera donnée le 17 avril dans l'ancien camp de concentration de Ravensbrück, en Allemagne. L'oeuvre a été écrite en 1944 en déportation par la résistante française Germaine Tillion, a déclaré le Théâtre du Châtelet de Paris.
L'ethnologue, née en 1907 et décédée en 2008, appartenait à cette catégorie de prisonniers rebelles (les Verfügbar, littéralement "disponibles") corvéables à merci. Elle a écrit "Le Verfügbar aux enfers", qui sera présenté dans le cadre des célébrations du 65e anniversaire de la libération du camp, pour soulager sa détresse et faire acte de résistance.
L'oeuvre a déjà été dite et chantonnée par bribes mais jamais représentée. Longtemps, Germaine Tillion ne s'est pas souciée de la diffusion et de la postérité de ce manuscrit qui n'a été édité qu'en 2005.
Le titre résume parfaitement la démarche de l'auteur en soulignant l'enfer des camps nazis tout en faisant un clin d'oeil à une opérette d'Offenbach ("Orphée aux enfers"): humour noir teinté d'autodérision. Quand Germaine Tillion évoque "un camp modèle avec tout confort, eau, gaz, électricité", le choeur répond: "gaz surtout".
A Ravensbrück, le choeur des Verfügbar sera interprété par 31 élèves d'un lycée parisien et 45 d'un "Gymnasium" berlinois. Quelque 400 anciens déportés - dont cinq codétenues françaises de Germaine Tillion - et leurs familles assisteront à la représentation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS